Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Recruteur Football

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon

Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Analyste Vidéo

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon
La retraite chez les footballeurs pro

La retraite chez les footballeurs pro

10/1/24

Initialement, un joueur de football signait un contrat simple qui le liait au club de foot jusqu'à ses 35 ans. C’était en 1932, lors de la création du professionnalisme dans le football. Le joueur était la propriété du club et pouvait être vendu à un autre club.

En 1963, la phrase qui a valu six mois de suspension à Raymond Kopa : “ Les joueurs sont des esclaves !” Marque le début de révolte des joueurs contre le statut de joueur professionnel. À l’époque, le salaire du joueur de foot était en moyenne que de 20 % au-dessus du salaire minimum de l’époque.

En 1964, apparaît un régime de prévoyance qui permet au joueur de toucher une prime de fin de carrière.

En 1969, suite à une contestation de footballeurs de la région parisienne et avec le soutien de l’association française de footballeurs, les joueurs obtiennent la mise en place du contrat à temps : CDD de 4 ans pour le premier contrat.

Ensuite, en 1973, la charte du football professionnel a été rédigée sous l’impulsion de Philippe Séguin et fera office de convention collective (CCNMF). Elle sera même reprise cinq ans plus tard par les Anglais.

Quel est le montant de la retraite de base d’un footballeur ?

Au même titre que n’importe quel employé, un joueur de football est soumis au régime de la sécurité sociale comme le stipule l’article L 311 - 2:

« Toute personne, quelle que soit sa nationalité, son sexe, salarié ou travaillant à quelques titres ou en quelques lieus que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs, et quels que soient le montant et la nature de la rémunération, la forme, la nature ou la validité du contrat, est assujetti au régime général de sécurité sociale ».

Tout footballeur qui touche une rémunération de son club cotise auprès du régime général de retraite.

Base de calcul des cotisations

Pour calculer le montant des cotisations, il faut prendre en considération la totalité des revenus touchés par le joueur de football.

Par contre, les rémunérations liées au droit à l’image collective ne sont pas pris en compte dans le calcul, car elles ne sont pas considérées comme un salaire.

Les taux de cotisations des footballeurs :

Comme pour tout employé, les taux de cotisations sont les suivants :

14,95 % des revenus dans la limite du Plafond de la Sécurité sociale, qui se décompose en 8,30 % pour la part patronale et 6.65 % pour celle de l’employé

Sur la totalité des revenus, l’employeur s’acquitte aussi de 1,60 % et le salarié de 0,10 %

Les cotisations donnent droit à des trimestres qui permettent de calculer le montant de la pension de base à la fin de la carrière du joueur.

Comment se calcule la pension d’un footballeur ?

Pour calculer le montant de la retraite d’un joueur de football, il faut appliquer :

Pension de base = Revenu annuel moyen x taux de référence x (durée de cotisation/Durée de cotisation requise)

Le revenu annuel moyen est calculé sur la base des 25 meilleures années de salaires.

Comme aucun joueur n’atteint 25 ans de carrière professionnelle, c’est l’ensemble de la carrière du joueur qui est prise en compte pour le calcul.

La retraite complémentaire des footballeurs professionnels

Les footballeurs cotisent à l’ARRCO, ce qui leur permet de se constituer une retraite complémentaire au cours de sa carrière.

Conditions d’obtention de la complémentaire

De manière générale, l’assuré demande sa pension complémentaire au moment du départ à la retraite à l’âge légal. Il varie de 60 à 62 ans en fonction de la date de naissance et si le bon nombre de trimestres a été cumulé pour toucher le taux plein.

Il est possible de partir à 60 ans en cas de longue carrière ou de situation de handicap.

Il est possible de faire sa demande de retraite à l’âge légal sans pour autant avoir cotisé suffisamment de trimestre. Dans ce cas-là, un coefficient de minoration sera appliqué à la complémentaire.

Un système par point

Les footballeurs cotisent tout au long de leur carrière. La somme est convertie en points. Il est possible de racheter des points, 70 points par année d’études.

En cas de maladie, maternité, accident de travail, invalidité de plus de 60 jours consécutifs

Comment calculer la pension complémentaire d’un footballeur ?

Pour calculer le montant de la pension complémentaire du footballeur, voici la formule à appliquer :

Montant de la retraite = Nombre de points cumulés x valeur du point au moment de la liquidation des droits.

Le pécule fin de carrière de l’UNFP

Le pécule de fin de carrière a été créé par l’UNFP en 1964. À l’époque, les salaires des professionnels n’étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui. C’est une caisse de prévoyance où chaque joueur a cotisé tout au long de sa carrière à un taux identique, quel que soit le salaire. Pour les joueurs les mieux rémunérés, ce pécule est une forme de solidarité.

Les clubs versent 2.5 %, les joueurs, 4 % qui sont reversés sous l’intitulé “Prévoyance LFP”. L’UNFP verse aussi un million d’euros par an dans cette caisse.

À la fin de la carrière professionnelle, le pécule est calculé, c’est au joueur retraité de faire la demande de versement. Beaucoup de joueurs qui ont fait une grande carrière, ne font pas la demande pour toucher le pécule, par solidarité avec les joueurs qui ont eu moins de réussite financière.

Chaque année, la LFP calcule le montant annuel du pécule. Il est de 9 100 euros bruts en 2023.

Par exemple, un joueur qui aura eu cinq ans de contrat, touchera ainsi 45 500 € (soumis à cotisation et imposable). Cette somme permet dans beaucoup de cas, d’assurer une transition vers une deuxième carrière professionnelle à travers un projet de formation, d’investissement ou bien de régler la dernière année d’impôt élevée (vous pouvez consulter le site de l'UNFP pour plus d'information).

Besoins de conseils pour aborder la fin de carrière en, foot pro ? Plongez-vous dans le témoignage de Jonathan Tinhan :

La deuxième partie de carrière d’un joueur de foot

Si on regarde le salaire moyen d’un joueur de ligue 1 sur la dernière saison, la rémunération moyenne est de 45 000 euros par mois. On peut estimer qu’en cas de carrière pleine, le joueur termine sa carrière avec un patrimoine de 6 millions d’euros. À condition, bien sûr, de ne pas avoir trop flambé et d’avoir épargné.

Un sportif de haut niveau est souvent trop jeune pour bien gérer ses revenus importants qui tombent après des années de sacrifices et de travail. Les vendeurs de rêves qui gravitent aussi autour de ces nouveaux riches, causent aussi beaucoup de tort aux joueurs les plus naïfs.

On trouve facilement le témoignage du Cannois Bruno Bellone qui fut ruiné après des investissements immobiliers douteux ou bien celui de Yohan Mollo arnaqué par ses conseillers.

Depuis quelques années, les clubs accompagnent mieux les joueurs dans leur gestion d’argent afin d’éviter au maximum ces déconvenues. La retraite n’est pas évidente pour autant.

La petite mort du sportif de haut niveau

Depuis son plus jeune âge, le sportif de haut niveau s’est entraîné durement et a fait d’énormes sacrifices pour arriver à une telle réussite.

La fin de ces longues années est souvent difficile à gérer même dans les cas où le sportif arrive à finir sa carrière avec beaucoup d’argent de côté.

Pour illustrer cela, le syndicat des footballeurs anglais, Xpro, estime que 40 % des joueurs sont ruinés dans les cinq ans qui suivent la fin de leur carrière. Il ajoute qu'un tiers d’entre eux divorcent la première année de retraite. La dépression touche aussi particulièrement les sportifs retraités. On estime que 38 % d’entre eux sont concernés alors que la moyenne tourne autour de 13 % pour le reste de la population.

Commencer une nouvelle carrière dans le monde du foot

Pour éviter de sombrer dans ces difficultés, les anciens pros se relancent rapidement dans de nouvelles carrières. Certains joueurs n’arrivent pas à quitter le monde du ballon rond et se reconvertissent très vite dans les métiers qui gravitent autour du football.

Reconversion en tant qu’entraîneur

On pense tout de suite à Zinedine Zidane ou à Didier Deschamps qui ont eu une carrière d’entraîneur aussi réussie que leur carrière de joueur. Zidane a pris le temps de passer ses diplômes et de faire ses classes à la Castilla (équipe jeune du Real Madrid), puis en tant qu’adjoint de Carlo Ancelotti. Il vole ensuite de ses propres ailes et gagne trois ligues des champions en quatre ans comme entraîneur du Real.

Les exemples d’anciens joueurs devenus entraîneurs sont légion. On trouve des anciens joueurs professionnels devenus coachs à tous les niveaux amateurs ou professionnels.

Reconversion en tant qu’agent de joueur

En fin de carrière, il est pleinement envisageable de se reconvertir en tant qu'agent de joueur. Rien de tel qu’un ancien joueur de foot professionnel pour conseiller et orienter un jeune joueur de football. L’expérience accumulée durant sa carrière va lui servir pour aider les joueurs à ne pas faire les mêmes erreurs et faire les bons choix.

Pierre Ducrocq, Deco, Fernando D’amico ou Totti sont des exemples de réussite dans les deux carrières. Elle reste cependant moins répendue que la reconversion en entraîneur.

Reconversion comme consultant média

Avec la multiplication des chaînes de télé et des diffusions de matchs, on trouve énormément d’anciens joueurs qui deviennent consultant télé ou commentateurs comme Bixente Lizarazu ou Habib Beye.

À la Radio, Jérôme Rothen a fait ses classes dans l’émission l’After foot avant d’avoir sa propre émission à RMC.

Il y a aussi l’exemple de Jeremy Stinat ou Gaël Angoula qui se sont reconvertis en tant qu’arbitre. Une autre voix de reconversion sous-estimée, qui gagnerait à bénéficier de l’expérience du terrain des anciens joueurs professionnels.

Changement total  de carrière

Certains joueurs, par contre, quitte le monde du football pour diverses raisons afin de se consacrer à une activité complètement différente. Stéphane Guivarch qui vend des piscines en Bretagne. Tim Wiese, ancien gardien du Bayer Leverkusen qui devient catcheur professionnel, sont autant de reconversions inattendues.

Certains joueurs ont développé le goût de l'entreprenariat et de l’investissement. Ils ont profité de leurs hauts revenus pour investir dans différents projets. Mathieu Flamini qui est devenu encore plus riche grâce à son investissement dans la start-up de biochimie GF Biochemicals

Le suédois Martin Braithwaite qui fait maintenant fortune dans l’immobilier.

Blaise Matuidi, ancien joueur, qui a développé son fond d'investissement.

Ou bien encore Blaise Matuidi qui a fait son apparition dans la dernière saison de “qui veut être mon associé ?” Il a monté un fond d’investissement “Origins” et a déjà convaincu bon nombre de joueurs pro d’investir avec lui dans des projets de la tech.

parler à un conseillerparler à un conseiller

Nos derniers articles

nos articles
Le poste d'attaquant

Le poste d'attaquant

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le poste d'attaquant : son rôle clé sur le terrain, les meilleurs attaquants actuels, des exercices d'entraînement spécifiques, et les différentes positions qu'un attaquant peut occuper.

Recruteur / Scout
Analyse Vidéo Jonathan David

Analyse Vidéo Jonathan David

Plongez dans la rencontre du LOSC face au FC Nantes lors de la 33ème journée de Ligue 1 et profitez de l'analyse vidéo de Jonathan David, attaquant du LOSC qui joue un rôle clé dans la tactique de Paulo Fonseca.

Analyse Vidéo
Luis Enrique : Focus sur l'entraîneur

Luis Enrique : Focus sur l'entraîneur

Lionel Messi, Kylian Mbappé, Sergio Busquets, Iniesta… Voici des noms que Luis Enrique a déjà entrainé. Aujourd'hui à la tête du Paris Saint-Germain, Luis Enrique s'est rapidement imposé comme l'un des entraîneurs les plus en vue du football mondial. Dans cet article, nous plongeons dans l’histoire de ce coach, explorant sa carrière de joueur, son parcours en tant qu'entraîneur et bien plus encore.

Entraîneur Football