Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Recruteur Football

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon

Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Analyste Vidéo

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon
Organisation et structure d’un club de football professionnel

Organisation et structure d’un club de football professionnel

9/5/22

Cet article a pour objectif d’analyser la structure et l’organisation générale d’un club de football professionnel. Nous verrons plusieurs modèles et différentes fonctions, telles que les activités marketing et commerciales, les infrastructures, les communications et les fonctions médicales et juridiques.

Ces services sont utilisés pour soutenir les principales activités du club et, dans la plupart des cas, ils créent une importante source de revenus. Ces revenus, à leur tour, peuvent être réinvestis dans les opérations quotidiennes du club, à savoir principalement la cellule sportive.

Trois notions essentielles : Temps, activité et environnement

Comme dans une entreprise classique, le temps fait partie intégrante de la stratégie d’un club. Qu’elle soit courte, de moyenne ou de long terme, cette notion temporelle permet l’organisation et la mise en place des actions liées à l’activité du club de football.

Dans le football professionnel, le court terme est assimilé à un laps de temps très bref : le prochain match, la prochaine période des transferts, la fin de la saison.

Le moyen terme, quant à lui, est souvent calculé suivant une période, un cycle de 3 ans, tandis que le long terme se base sur une planification bien plus lointaine.

Les activités présentes au sein d’un club de football professionnel sont multiples : elles concernent le sportif, le business mais aussi le relationnel et la communauté qui entoure le club.

Ces activités sont bien évidemment connectées et dépendantes les unes des autres. Certains services et départements permettent l’exploitation de ces trois activités principales.

Enfin, l’environnement est ce qui rend un club de football professionnel unique de par son histoire et ses caractéristiques.

Le milieu dans lequel se trouve le club va déterminer sa particularité et son attrait ou non par rapport aux autres clubs. L’environnement sera donc composé d’éléments spécifiques au club mais également d’éléments plus communs propres à toutes sortes d’organisations.

Définir la structure organisationnelle d’un club de football professionnel est essentiel pour bien comprendre le mode de fonctionnement des clubs. Au sein du football européen, il n’y a pas de modèle ou de structure traditionnelle de base. Anatoly Kapski, président du club de football du Bate Borisov disait : « La structure idéale d’un club, ce sont les bonnes personnes aux bons endroits. Ce n’est pas une grande chose qui fait la différence, mais une combinaison de petites choses ».

Chaque club possède sa propre organisation individuelle et unique, formée par son environnement et son histoire. De plus, les réglementations légales définies dans chaque pays tendent à influencer la forme de gouvernance et la structure organisationnelle des clubs.

Cependant, il est possible de dégager des tendances. Celles-ci se basent notamment sur la place du département sportif et la relation entre le propriétaire du club et le manager ou le directeur sportif.

L’une des difficultés majeures des clubs est de trouver l’équilibre entre le pouvoir de décision et les individus au sein de l’organisation pour prendre les décisions de haute importance.

Dans certains cas, l’autorité ultime au niveau du club est une seule et unique personne, alors que dans d’autres cas, il y a un comité de gestion ou un conseil de direction où les décisions les plus cruciales sont prises collégialement.

Organigramme classique d’un club de football professionnel

L’organigramme ci-dessus est un modèle basique de structure de club que l’on retrouve dans de nombreux clubs européens. Le haut de la hiérarchie est représenté par le propriétaire seul ou accompagné d’un président prenant les décisions avec le propriétaire ou simplement au nom de celui-ci (il endosse alors l’entière responsabilité de ses actes). Le directeur général est alors le contact entre le propriétaire/ président et le reste des départements. Ces derniers sont eux-mêmes divisés en plusieurs parties bien distinctes comme le sportif (dans lequel les recruteurs évoluent), l’administratif et le juridique, la gestion financière, le marketing…

Source : ECA Club Management Guide 2015

Organigramme classique d’un club de football professionnel à l’anglaise

En Angleterre, l’entraîneur est appelé « manager » et son rôle est différent de celui qu’il peut exercer dans d’autres pays ou championnats. Dans cette configuration, le manager est aussi chargé des décisions à prendre par rapport aux recrutements, aux transferts et à la constitution de son groupe de joueurs professionnels. Ses tâches sont donc plus importantes ici qu’ailleurs, où ses responsabilités sont généralement effectuées par un directeur sportif. Le manager/entraîneur se réfère donc directement au président et a son mot à dire dans l’ensemble des départements stratégiques et sportifs du club pour lequel il travaille.

Source : ECA Club Management Guide 2015

Le recrutement dans un club professionnel

Les clubs différencient la plupart du temps le travail de recrutement des « scouts » ou recruteurs, de la décision même de recruter. Il est rare que le recruteur soit décideur. Le graphe ci-dessus montre le processus de recrutement.

Le coach gère son effectif de joueurs en vue des rencontres sportives. Son rôle est d’optimiser les performances des joueurs ainsi que les résultats sur le terrain. À l’approche des « mercatos » ou périodes de transfert, il détermine les profils de joueurs qui sont nécessaires afin d’améliorer l’équipe. Ces profils sont transmis à la cellule de recrutement et au directeur sportif qui analysent continuellement la situation.

Les recruteurs ou « scouts » travaillent sur la base de critères définis par le club dans le but de dénicher des joueurs talentueux en corrélation avec la politique sportive du club. Ils analysent ensuite les performances dans la durée, de manière à maximiser le taux de réussite des recrues potentielles. Leurs rapports sont ensuite décryptés par le directeur sportif ou le président dans certains cas, qui prennent alors la décision finale de proposer un contrat au joueur ciblé. Ce choix dépendra d’autres composantes telles que les finances du club, les exigences du club vendeur et celles du joueur lui-même.

Il est rare qu’un choix fasse l’unanimité tant les montants et l’incertitude de réussite planent autour du recrutement sportif.

parler à un conseillerparler à un conseiller

Nos derniers articles

nos articles
L’after foot : l’émission de foot de référence en France

L’after foot : l’émission de foot de référence en France

Comparativement à d'autres pays, la culture du ballon rond est moins ancrées chez nous que dans certains pays latins. En 2006, le podcast After Foot a fait son apparition. Année après année, l’émission a évolué pour nous proposer de nouvelles rubriques et des consultants de qualité. Quinze années se sont passées, et si nous faisions un point ?

Analyse Vidéo
Faux agents de joueurs : une arnaque qui se développe

Faux agents de joueurs : une arnaque qui se développe

De nombreuses histoires d’escroqueries ont été recensées partout à travers le monde. Le dernier rapport de la DNCG indique que rien qu’en France, durant la saison 2019/2020, presque 136 M € ont été versés aux différents agents sportifs. Ces sommes à donner le tournis attirent de plus en plus de passionnés de football qui souhaitent en faire leur métier.

Agent sportif
Compléter la formation d’un recruteur de foot ?

Compléter la formation d’un recruteur de foot ?

Vous avez suivi notre formation pour devenir recruteur de football et vous souhaitez progresser davantage ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir concernant l’évolution professionnelle d’un recruteur de football. Vous avez parfaitement raison de ne pas vous reposer sur vos acquis et de vouloir en apprendre davantage sur les ficelles de ce métier. Vous avez raison, il ne faut jamais relâcher vos efforts et constamment apprendre de nouvelles compétences. Voici comment vous pouvez procéder pour compléter votre formation de recruteur de foot.

Recruteur / Scout