Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Recruteur Football

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon

Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Analyste Vidéo

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon
FIFA : La réforme pour devenir Agent de joueurs

FIFA : La réforme pour devenir Agent de joueurs

15/2/24

En 2015, la FIFA avait abandonné l’obligation d’avoir une licence d’agent de joueur pour simplifier le système et faciliter l’enregistrement des transferts. Quelques années plus tard, forcé de constaté que cette mesure a eu l’effet inverse que ce qui était attendu.

La France, grâce à ses lois sur le sport, a maintenu des règles plus strictes, la dérégulation n’a pas touché directement les conditions de travail des agents joueurs. Mais elle a amené une concurrence déloyale sur le marché hexagonal.

Les agents français voient donc d’un bon œil le rétablissement de la licence au niveau européen.

En décembre 2022, à Doha, le conseil de la FIFA à adopté une réforme visant “... la mise en place d’un système de transferts plus juste et transparent dans le football». Nous entrons dans une période de transition jusqu'à la mise en place effective en octobre 2023.

Comment fonctionnait le métier d’agent ces dernières années

La FIFA fait le ménage dans le métier d'agent de joueur de football

Le métier d’agent a souvent été considéré comme une profession sulfureuse. Le grand public connaît principalement Mino Raiola ou Jorge Mendes, les agents stars qui ont travaillé sur les transferts les plus médiatisés.

Dès que l’on sort des joueurs “bling bling”, il devient difficile de citer le nom de ces agents qui travaillent en toute discrétion pour défendre les intérêts de leur joueur ou de leur club.

Le nombre d’intermédiaires a fortement augmenté en quelques années. Étant donné que les transferts sont le meilleur moyen pour l’agent de se rémunérer, on a constaté une augmentation du rythme des transferts. Le ratio indemnités des agents / indemnités de transfert est passé de 6,1 % en 2012 à 9,9 % en 2022.

Retour en arrière sur la licence d’agent

Depuis plus de 20 ans, le foot n’a cessé de générer de plus en plus d’argent. Les transferts ont pris une place prépondérante dans l’économie de ce sport. Avec la multiplication des transactions, de nombreuses personnes se sont improvisés agent de joueurs pour toucher leur part du gâteau sans pourtant apporter les connaissances juridiques, les conseils de carrière ou les services proposés par l’agent de sporitfs.

Avec de plus en plus de dossiers sur les bureaux de la FIFA, le système est devenu complexe et lourd à gérer. En facilitant le fonctionnement, la FIFA pensait apporter plus de transparence dans les commissions perçues par les agents, une simple déclaration à la fédération suffisait pour exercer cette nouvelle activité.

Finalement, c’est l'effet inverse qui s’est produit : de plus en plus d’intermédiaires. Des commissions d’agents toujours plus hautes et un service fourni aux joueurs de moins en moins qualitatif.

L’exception française

Étant donné que le code du sport national prévaut sur les directives de la FIFA, la FFF à décider de maintenir son propre système de licence, avec un examen d’entrée difficile.

Durant ces 7 dernières années, la France s’est donc retrouvée en dehors de cette dérégulation. 

Cela a permis de maintenir une évolution cohérente des transferts. Mais en subissant quand même la concurrence féroce des intermédiaires étrangers. On peut comparer cette situation avec ce que l’on connaît des relations entre les chauffeurs de taxi et les VTC qui ont eu leur licence régulée. 

Beaucoup d'agents français ont perdu leur joueur suite à des sollicitations d’agents étranger sans licence. Il n’est pas rare qu’un agent promette un contrat ou un club plus gros, c’est un peu à celui qui fait la plus grosse proposition qui obtiendra le deal, même si ce n’est pas dans l’intérêt du joueur 

Les problèmes que la FIFA souhaite corriger

Une telle facilité pour devenir agent de joueur attire forcément des personnes malveillantes. Il ne faut pas compter sur eux pour connaître les règles des contrats ou bien prodiguer les bons conseils au joueur de foot. Il faut dire que le centre international d’étude du sport de Neuchâtel, en Suisse, alertait l’opinion en 2018 pour décrire une “situation de Far West en bas de l’échelle”.

Il semblerait qu’un transfert en particulier ait convaincu la FIFA de revenir en arrière : le transfert de Paul Pogba de la Juventus vers Manchester United où Mino Raiola a touché 49 M€  de commissions sur les 105 M€ du transfert total.

La dernière affaire de Paul Pogba a mis aussi en lumière une vérité taboue jusqu’à présent sur l’entourage des joueurs et les intermédiaires douteux. Il y a beaucoup de voyous gravitant autour du joueur pour extorquer un maximum d’argent. Si vous envisagez devenir agent sportif, nous avons publié un article sur ce sujet.

Les changements majeurs à prévoir

Pour l’ensemble des pays étrangers, les changements seront majeurs, car la profession sera régulée par la licence d’agent décernée par la FIFA. La France avait maintenu un système de licence qui ressemblait beaucoup aux règles imposées par la FIFA

Voici les 5 changements majeurs qui seront opérés à l’échelle mondiale :

Licence d’agent obligatoire pour exercer

Meïssa N'diaye, agent  de joueurs professionnel (photo d'illustration)

La FIFA se charge de gérer le fonctionnement des licences. Elle organise les examens pour les candidats et délivre les licences en cas de réussite au concours.

Pour les agents ayant déjà une licence française, il faut transmettre les informations à la FIFA afin de faire valider avec le 30 septembre 2023 et verser la cotisation annuelle auprès de la FIFA

Plafonnement des commissions d’agent sportif

Des commissions toujours plus hautes pour les agents stars, une multitude d’intermédiaires à mettre d’accord pour arriver à conclure le transfert. Toutes ces situations étonnantes pour le grand public devraient arriver à leur fin.

La FIFA plafonne la rémunération de l’agent à 6% du salaire annuel touché par le joueur. Cette commission pourra monter à 10 % de l’indemnité de transfert en cas de double représentation par l’agent (club vendeur + joueur).

Interdiction de la pluri-représentation

Malgré l’exception énoncée dans le paragraphe précédent, la FIFA met fin à la possibilité de pluri-représentation. Il arrivait que certains agents représentent les 3 parties présentes dans la transaction : club acheteur, club vendeur et joueur. 

Ces conflits d’intérêts n’avaient aucun sens et amenaient les agents à toucher un véritable pactole. 

Meilleur contrôle des versements

La FIFA va mettre en place à Paris une chambre de compensation. Son rôle sera de centraliser le paiement aux clubs formateurs du joueur (5% du montant du transfert). Avec un système fractionné un peu partout dans le Monde, la FIFA estime que sur les 400 millions de dollars qui devraient être redistribués chaque année aux clubs formateurs, seulement 70 millions sont collectés.

Grâce à cette place centralisée, la collecte devrait être facilitée. Son rôle sera aussi de contrôler les commissions versées aux agents.

Les transferts des joueurs mineurs.

Les transferts des joueurs mineurs seront aussi mieux encadrés. Le premier contrat professionnel du joueur pourra être signé à l'âge de 17 ans et demi. En cas de non-respect de cette règle, l’agent risque une amende et une suspension de licence de 2 ans.

De plus, pour représenter un joueur mineur ou le club qui compte acheter le joueur mineur, l’agent devra subir une formation spécifique.

Conséquences de ces évolutions

Étant donné que le droit français prend la mesure de la réglementation FIFA, il y a de fortes chances que des litiges surviennent prochainement sur les transactions. Le cas de l’avocat mandataire qui est autorisé en France, mais interdit par la FIFA, est un des exemples de litige que l’on pourrait constater sous peu.

Ces changements assez lourds pour l’ensemble de la profession sont là pour limiter les abus d’une poignée d'agents qui ne respectent pas les règles et entacherait la réputation des professionnelles qui travaillent avec une certaine déontologie et dans le bien du joueur.

Il faudra surveiller à l’avenir si ces modifications améliorent un système qui encourageait à la mobilité des joueurs pour multiplier les rémunérations lors des transferts. Un peu plus de stabilité pour les jeunes joueurs permettrait un meilleur épanouissement. Les clubs arriveraient aussi à travailler dans de meilleures conditions.

Vous aimez le monde du football :

parler à un conseillerparler à un conseiller

Nos derniers articles

nos articles
Le poste d'attaquant

Le poste d'attaquant

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le poste d'attaquant : son rôle clé sur le terrain, les meilleurs attaquants actuels, des exercices d'entraînement spécifiques, et les différentes positions qu'un attaquant peut occuper.

Recruteur / Scout
Analyse Vidéo Jonathan David

Analyse Vidéo Jonathan David

Plongez dans la rencontre du LOSC face au FC Nantes lors de la 33ème journée de Ligue 1 et profitez de l'analyse vidéo de Jonathan David, attaquant du LOSC qui joue un rôle clé dans la tactique de Paulo Fonseca.

Analyse Vidéo
Luis Enrique : Focus sur l'entraîneur

Luis Enrique : Focus sur l'entraîneur

Lionel Messi, Kylian Mbappé, Sergio Busquets, Iniesta… Voici des noms que Luis Enrique a déjà entrainé. Aujourd'hui à la tête du Paris Saint-Germain, Luis Enrique s'est rapidement imposé comme l'un des entraîneurs les plus en vue du football mondial. Dans cet article, nous plongeons dans l’histoire de ce coach, explorant sa carrière de joueur, son parcours en tant qu'entraîneur et bien plus encore.

Entraîneur Football