Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Recruteur Football

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon

Notre équipe de conseiller est à votre disposition pour la Formation Analyste Vidéo

Merci pour votre intérêt. Nos conseillers vous contacteront dans les prochains jours. Vous allez être redirigé vers notre brochure dans quelques secondes...
Oops! Impossible de valider vos données. Veuillez les vérifier...
Vos données restent strictement confidentielles. En validant le formulaire, vous acceptez d'être recontacté par un conseiller pédagogique de Formations Football.
cross icon
L'entraînement au football

L'entraînement au football

9/6/23

Dans la vie comme dans le pratique sportive, il est nécessaire de répéter des gestes, manipulations ou exercices pour maîtriser au mieux ce que l’on tente. La pratique du football en compétition n’échappe par à la règle. La concurrence est rude, une équipe doit maîtriser complètement ses tactiques ou ses phases de jeu si elle veut sortir du lot. Nous allons donc faire le focus sur l’entrainement, base de travail de tout club de foot pour amener ses joueurs et ses équipes à progresser vers le plus haut niveau.

un entrainement de foot type peut se décomposer en différentes phases qui permettent de travailler les principales caractéristiques d’un joueur de football.

L'échauffement au foot

Chaque séance de sport commence par un échauffement. Il est absolument nécessaire de chauffer la machine afin d’éviter les blessures (Ne jamais faire de frappes dans le ballon à froid pour éviter les claquages). 

De plus, le corps humain est le plus efficace quand il est bien chaud. Si on transpire à la fin de l’échauffement, on peut considérer que l’on se soit bien échauffé. Cet échauffement devra d’autant plus être fait avec sérieux si la température extérieure est basse.

Il faut privilégier les mouvements bien effectués plutôt que la quantité. Des étirements en phase dynamiques permettent de continuer à s’échauffer tout en étirant le muscle. 

Finir de s’échauffer avec le ballon

L’échauffement se fini souvent avec différents exercices de conduite de balles individuelles. Le travail commence déjà à ce moment, car il permet d’améliorer la qualité du contact, aussi bien avec le pied fort que le pied faible. Les joueurs commenceront aussi à bien lever la tête durant ses phases, pour qu’une fois en match, ils puissent prendre les informations nécessaires pour orienter le jeu.

Le contrôle du ballon

Autre geste technique de base du footballeur, le contrôle fluidifie le jeu, évite les pertes de balles et permet même de gagner du temps sur l’adversaire s’il est fait avec une bonne orientation. Le contrôle orienté permet généralement d’éliminer un adversaire ou de se mettre en position idéale pour une passe ou une frappe.

Ce geste devient d’autant plus difficile quand le jeu s’accélère et que l’intensité grandit avec le niveau du match.

La passe (courte, longue)

Maintenant, les muscles des joueurs sont bien chauds, on peut enchaîner avec des exercices où les gestes sont un peu plus “violents”

Souvent travaillée en même temps que le contrôle, la passe à une importance déterminante dans les phases de jeux offensives. Il est important de faire la passe juste avec le bon dosage, dans la course du joueur. 

Loin d’être un geste anodin, une bonne passe permet de casser des lignes défensives et de placer ses partenaires dans des bonnes conditions de passes ou de frappes.

Le ballon circule toujours plus vite que le joueur, la bonne passe claquée fait généralement la différence dans la construction d’une action offensive.

La Finition

Dans les entraînements de foot, il y a beaucoup d’exercice travaillant les phases de jeux. Cela offre le double avantage de travailler le fond de jeu pour donner du volume de courses aux joueurs, tout en leur permettant d’appliquer différents gestes techniques dans différentes situations de jeux.

Faire le bon choix de passe, ne pas faire le dribble de trop. Il s’agit d’apprendre à jouer juste pour reproduire cela en match. Chaque joueur doit apprendre à trouver la solution durant les entraînements pour élargir sa palette lors du match du weekend.

Ce qui différencie les meilleures équipes est souvent leurs aptitudes à être efficace dans les surfaces:

  • Bon dans sa propre surface : défendre juste sans faire de faute, empêcher les occasions franches de l’adversaire voir même arrêter les actions dangereuses.
  • Au contraire, dans la surface de réparation adverse, il faut être froid et efficace pour convertir ses occasions en buts. Bien travailler ces phases à l’entrainement permet de se mettre en bonne condition en match pour limiter la pression qui empêche le geste juste dans ce moment de vérité.

Comment faire une bonne séance d'entraînement ?

Gérer les séances d’entraînements d’une équipe n’est pas toujours évident. Il faut gérer un groupe avec différentes personnalités dans différents états de formes. Il y a cependant quelques critères qui permettent de déterminer si la séance a été efficace.

Étape 1 : Mettre du rythme dans la séance

Un entraînement est un enchaînement d’exercices qui permettent au joueur de monter en puissance au cours de la séance, entrecoupé de courtes phases de récupérations.

Au cœur de la séance, les joueurs doivent arriver à une intensité maximale. C’est en s’entraînant de la sorte que les sportifs apprennent à être constamment à 120% et donner le meilleur d’eux-mêmes à tous les matchs. La régularité dans l’effort est aussi un critère qui différencie un bon joueur d’un très bon joueur.

La maxime “On joue comme on s’entraîne et on s’entraîne comme on joue” est bien connu des sportifs. Elle traduit l’idée que le joueur se donne à fond durant les entraînements afin d’arriver à donner un volume équivalent au moment du match. Au contraire, le jour du match, le sportif doit réussir à avoir un certain détachement lors du match pour évacuer la pression qui baisserait sa performance.

Étape 2 : Avoir des Consignes claires

Chaque exercice à un but bien précis. C’est pour cela qu’il est choisit spécifiquement par l’entraîneur et son staff. Il n’est pas toujours évident qu’il soit compris des joueurs. Il est important de donner des consignes simples et claires afin que l’exercice soit mis en application par tous et en même temps. 

Les joueurs s’appliqueront ainsi à faire le bon geste et le rythme de l’exercice pourra être fluide et soutenue.

Étape 3 : Corriger les joueurs

Suivant les niveaux, il sera plus ou moins important de corriger les joueurs dans l’exécution de l’exercice. L’éducateur est là avec son œil extérieur pour donner les bons conseils au bon moment : “appuie plus tes passes”, “prends l’information plus tôt”, “relâche ta cheville”, “utilise une autre surface de pied”, “fais tes appels plus tôt”.

Toute une liste de conseils bien ciblés qui permettent aux joueurs de progresser et corriger leurs erreurs. 

Étape 4 : Gérer les organismes / Limiter les risques de blessure

L’aspect physique à une part importante dans le football. À la fois considéré comme un sport de contact et un sport d’évitement, le football est un sport qui permet à tout gabarit d’exceller. 

À condition bien sûr de mettre toutes les chances de son côté, en développant un bagage physique, technique et mentale solide.

Travailler sa vitesse

Quand on parle de vitesse au football, on pense forcément aux sprints de Kylian Mbappé. Effectivement, c’est la référence du moment, sauf que qu’être rapide ne veut pas forcément dire avoir une bonne vitesse de pointe.

La vitesse dans la conduite de balle, des changements de directions ou la vitesse d’exécution des passes ou tirs font souvent des ravages dans les phases offensives. On pense à Messi, qui, avec ses petits pas rapides, touche plusieurs fois la balle pendant qu’un défenseur effectue qu’un seul mouvement : c’est pour cela que Messi se débarrasse aussi aisément de son vis-à-vis ou obtient des fautes régulièrement.

Cette vitesse d’exécution se travaille avec des exercices où l’on enchaîne les petits mouvements rapides, à l’aide d’échelle au sol ou de plots rapprochés, disposés dans des circuits par l’entraîneur.

Travailler son endurance

Le football devient de plus en plus intense sur les dernières années. Le pressing est constant, les contre-attaques régulières, c’est pour cela qu’il demande une grande débauche d’énergie.

Il n’y a plus la place pour les joueurs qui ne font pas les courses défensives et offensives.

Il est absolument nécessaire de travailler sa condition physique à chaque entraînement pour pouvoir enchaîner les courses à haute intensité. Même si le physique est principalement travaillé en pré-saison, enchaînement de phases de jeux contribue aussi à développer le “coffre” nécessaire pour proposer des matchs de qualité à haute intensité.

Progresser mentalement

Ignoré pendant de longues années, l’aspect mental est maintenant bien travaillé dans les plus grands clubs. Gérer la pression, faire le bon choix, se surpasser dans l’effort. Ce sont des choses que les joueurs avec un mental solide font continuellement.

Ce gout de l’effort, cette gestion du stress n’est pas forcément innée. Elle peut se travailler afin de limiter les effets négatifs du stress et pourquoi pas devenir une force dans les phases difficiles d’un match non maîtrisé.

Cela se travaille grâce à des mises en situations répétées durant les entraînements, grâce aussi au support d’un préparateur mental qui aide les joueurs à avoir les clefs mentales pour gérer leurs émotions.

Quels exercices en préparation du match ?

En préparation du match du weekend, voici quelques exercices que vous pouvez utiliser pour travailler des aspects spécifiques de vos joueurs.

Exercice de passe, feinte puis conclusion

Voici un premier exercice qui permet de travailler les passes, le contrôle de balle, les enchaînements rapides et les frappes au but

Matériel nécessaire:

  • 4 piquets
  • 6 cônes
  • 1 cage de but

Déroulement de l’exercice

1 joueur à chaque emplacement. Le ballon part de la position A.

  • A effectue une passe à B
  • B s’avance vers le ballon, se retourne et effectue une conduite de balle rapide vers le cône du coin du terrain. Il fait ensuite une passe vers C à travers les 2 cônes Bleus
  • C démarre dès que B arrive au cône de coin. Il avance pour réceptionner la passe, effectue une feinte de frappe pour se sortir des piquets et conclue l’action par un tir au but.
  • Après cette phase, A prend la place de B ; B la place de C et C à la file indienne en position A
Exercice de football sur une passe puis feinte et conclusion

L’œil du formateur :

  • L’éducateur sera vigilant à la précision des passes (dosage et précision)
  • Les déplacements des joueurs vers le ballon et le contrôle sont importants. Incitez l’usage des contrôles orientés.
  • Pour B, exigez des déplacements rapides avec le ballon
  • Pour C, la feinte est le mouvement important de l’exercice (feinte de tir, feinte de corps) avec l’enchaînement de la frappe

Exercice technique et travaillant la condition physique

Cet exercice permet de travailler les passes longues et les contrôles associées. Il y a aussi un aspect endurance qui sera fait sur les 25 min de l’exercice

Matériel 

  • 20 cônes
  • 1 demi terrain

Positionnement

  • Placer 5 carrés bien répartis sur le demi terrain
  • utilisez 4 cônes pour délimiter un espace de 5 m * 5 m
  • 1 joueur dans chaque carré

Déroulement de l’exercice

  • Le joueur avant en dribblant (mouvement 1) vers le joueur B. Il effectue une passe longue d’environ 15 m (mouvement 2) vers le joueur B.
  • Après son contrôle, le joueur B sort de son carré en dribblant et effectue une passe longue vers le carré de son choix
  • chaque joueur entre dans le carré où il a effectué la longue passe.
  • L'exercice s’enchaîne sans s’arrêter en variant les directions de passe.

L’œil du Formateur

  • bloquer rapidement le ballon lors du contrôle et dribbler rapidement
  • prise d’information avant d’effectuer la passe
  • Exigez la communication entre les joueurs

parler à un conseillerparler à un conseiller

Nos derniers articles

nos articles
Baptise Drouet : Responsable du recrutement au FC Nantes

Baptise Drouet : Responsable du recrutement au FC Nantes

Baptiste Drouet, un nom qui résonne dans le recrutement footballistique français. Ancien scout du FC Lorient, il s'est hissé au poste prestigieux de responsable du recrutement au FC Nantes en 2023. Son parcours de scout en fait une figure emblématique du monde du recrutement dans le football français.

Recruteur / Scout
BMF : Brevet de Moniteur de football

BMF : Brevet de Moniteur de football

Le Brevet de Moniteur de Football (BMF) marque le début concret d'une carrière pour de nombreux jeunes éducateurs passionnés de football. C’est le premier diplôme permettant d'entraîner contre rémunération, et de transformer votre passion en un véritable métier football au sein d'un club.

Entraîneur Football
Devenir Agent Sportif

Devenir Agent Sportif

Dans le sport professionnel, et dans le football notamment, les agents sportifs jouent un rôle crucial en tant qu'intermédiaires entre les athlètes et les clubs. Mais comment peut-on devenir agent sportif en 2024 ? Quelles sont les perspectives salariales dans ce domaine ? Découvrons ensemble les réponses à ces questions et bien plus encore.

Agent sportif